Armure de guerre ancienne complète

Ō-yoroi - 大鎧

Authentique et véritable armure de guerre japonaise datant du 17ème siècle, début Edo.
Sujibachi Kabuto (heaume) fabriqué de 47 lamelles d’acier avec un Tehen en fer.
Menpô (demi masque) de belle qualité en deux parties assemblées par pitons. Réalisé en fer laqué, et moustache en crinière de cheval. Intérieur laqué rouge.
Dô (plastron) de guerre fait de lourdes et solides lames d’acier recouvertes de cuir, avec décoration représentant des vagues déchaînées en argent sous une pleine lune. Parties décoratives en laiton et cuivre.
Sode (épaulières) en acier laqué avec décorations en cuivre et cuir.
Haidate et Kote (protection des cuisses et des bras) en tissu décoré et cotte de maille avec plaques d’acier laquées et dorées à la feuille d’or.
Tsubo Suneate (jambières) faites de plaques d’acier laquées, tissu décoré et cuir.
Kegutsu (chaussures) en cuir.
Le Kamon (emblème du clan) représentée sur le Kabuto et le Dô de cette armure est celui d’Akechi Mitsuhide, Samurai de légende dans l’histoire de Japon appelé le « Shogun de treize jours ».
Akechi Mitsuhide (明智光秀, Akechi Mitsuhide), 10 mars 1528 – 2 juillet 1582, surnommé Jubei, était un samouraï né dans la province de Mino (actuellement la préfecture de Gifu) pendant la période Sengoku de l’histoire du Japon. C’était un général au service du daimyo Nobunaga Oda, bien qu’il l’ait ensuite trahi et amené à commettre le seppuku, mais également un homme cultivé, un grand amateur de la cérémonie du thé et un poète à ses heures perdues.
Il entre au service de Nobunaga en 1566, sous le nom de Koretō, après la conquête de sa province natale par celui-ci et reçoit Sakamoto (un fief de 100 000 koku dans la province d’Omi) en 1571. Même s’il est rare que Nobunaga mette beaucoup de confiance dans ses vassaux, il a pleine confiance en Shibata Katsuie, Hideyoshi Hashiba et Akechi Mitsuhide. Après que ce dernier ait reçu Sakamoto, il s’occupe de pacifier la région de Tamba en vainquant plusieurs clans dont les Tango et les Isshiki.
Après avoir été un temps gouverneur de Hyūga, il conquiert la province de Tamba, aujourd’hui Kyōto, pour le compte de Nobunaga, ce qui lui permet d’accéder à l’empereur.

9500 €

Armure japonaise (1)
Armure japonaise (2)
Armure japonaise (3)
Armure japonaise (4)
Armure japonaise (5)
Armure japonaise (6)
Armure japonaise (7)
Armure japonaise (8)
Armure japonaise (9)
Armure japonaise (10)
Armure japonaise (11)
Armure japonaise (12)
Armure japonaise (13)
Armure japonaise (14)
Armure japonaise (15)
Armure japonaise (16)
Armure japonaise (17)
Armure japonaise (18)