Kakejiku – Nangaku Fujisawa

Kakejiku (ou parchemin suspendu), aussi appelé Kakemono.

Reproduction contemporaine d’une oeuvre réalisée par Fujisawa Nangaku (1842-1920).
Né dans la province de Sanuki, fils aîné de Fujisawa Toga, il était un érudit confucéen actif de la fin de la période Edo jusqu’à la période Meiji.
Il a hérité de l’Académie Hakuen d’Osaka de son père et avait des milliers de disciples. Il élimine les hérétiques et valorise la loyauté envers le seigneur. Au service du domaine Takamatsu, il a transformé la théorie du domaine d’une secte de samouraïs en une secte de la cour impériale du jour au lendemain. Après la guerre de Boshin, il s’est efforcé de préserver le clan, a étudié à l’école du clan Kodokan et a créé l’église Taisei en 1887.

Cette oeuvre s’intitule « L’adieu à Sakurai ».
Il s’agit d’une anecdote sur la séparation de Kusunoki Masashige, un célèbre samurai qui vécu au XIV siècle, et son fils Masayuki. Une séparation dramatique et émouvante entre un père et son fils.
Après leurs adieux à la gare de Sakurai, Masashige s’en alla à la bataille de Minatogawa et perdit la vie au combat. Cette histoire est également connue sous le nom d’Adieu à la gare de Sakurai ou d’adieu à Sakurai. Elle est l’une des scènes les plus célèbres de la littérature classique « Taihei-ki » (太平記, « Chronique de la grande paix ») est une œuvre japonaise sur l’histoire du Japon), et a été incluse dans tous les manuels d’éducation d’avant-guerre pour les Japonais, Shusei et Kokushi.

Peinture sur papier.

Dimensions : 144 x 66 cm

490 €

Kakejiku Kakemono Hanging scroll 1 (1)
Kakejiku Kakemono Hanging scroll 1 (2)
Kakejiku Kakemono Hanging scroll 1 (5)
Kakejiku Kakemono Hanging scroll 1 (4)
Kakejiku Kakemono Hanging scroll 1 (3)
Kakejiku Kakemono Hanging scroll 1 (6)